Avantages et limites des moustiquaires imprégnées

L’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide est de plus en plus encouragée par le gouvernement pour lutter contre le paludisme. En effet, chaque année, cette maladie provoque plus d’un million de décès, dont la majorité sont des enfants de bas âge et des femmes enceintes. Mais quels sont les avantages des moustiquaires imprégnées ?

Moustiquaire classique et moustiquaire imprégnée : quelle est la différence ?

Les moustiquaires imprégnées à longue durée d’action ou MILDA sont issues des mêmes tissus que la moustiquaire traditionnelle. La seule différence ? Elle a été imprégnée d’insecticide et de répulsif grâce à une action de trempage ou d’aspersion. Dans les pays les plus touchés par le paludisme, le gouvernement a procédé à la promotion des moustiquaires imprégnées d’insecticide ou MII. C’est d’ailleurs un outil de prévention très efficace dont les résultats ont été démontrés.

Quels sont les avantages d’utiliser des moustiquaires imprégnées ?

La moustiquaire classique protège des moustiques. Mais s’il y a un trou, si le tissu est déchiré ou si vous n’avez pas bien monté la moustiquaire, les insectes pourront y entrer. De même, si une partie de votre corps est en contact avec le tissu pendant votre sommeil, vous ne serez pas à l’abri des piqûres. Pour y remédier, l’utilisation d’une moustiquaire imprégnée est incontournable. En effet, lorsque vous le mettez dans votre chambre à coucher, l’effet de l’insecticide va se propager à l’intérieur de la pièce et repousser les insectes. D’ailleurs, ils ne supporteront pas le contact avec le tulle.

En outre, en optant pour une moustiquaire imprégnée à longue durée, vous pouvez espérer une durée de vie pouvant aller jusqu’à 7 ans (en 20 lavages normalisés). Enfin, les moustiquaires imprégnées sont bon marché. Bref, c’est un moyen très efficace pour lutter contre le paludisme à moindre coût !

Quelles sont les limites ?

D’abord, les produits utilisés peuvent causer des réactions allergiques chez certaines personnes : urticaires, problèmes dermatologiques, etc. Donc, il convient d’être vigilant, notamment chez les touts petits. Ensuite, pendant la période de forte chaleur, il est souvent difficile de rester plus d’une heure à l’intérieur d’une moustiquaire car la température est insupportable, sauf dans des maisons bien climatisées.

Qui plus est, avant le coucher, pour éviter la piqûre de moustiques lorsque vous vous baladez d’une pièce à l’autre, il est nécessaire de s’enduire de crème anti-moustique car en dehors de la moustiquaire, vous n’êtes pas protégé !

Pour terminer, l’utilisation des moustiquaires va à l’encontre de certaines traditions, croyances ou pratiques sociales, principalement dans les pays africains.